Le Vétiver, une bénédiction pour l’agriculteur ?

  • 0
vetiver

Le Vétiver, une bénédiction pour l’agriculteur ?

Les pays du Sahel font face à l’érosion des sols qui permet l’avancée du désert. Le Vétiver qui est déjà présent dans cette région du monde représente une solution inespérée mais malheureusement méconnue de la majorité des populations, et donc inexploitée.

Le Vétiver est une plante qui ressemble à une grande touffe d’herbe. Ses racines sont verticales et peuvent atteindre jusqu’à trois mètres de profondeur. Cette plante ne demande aucun entretien et résiste aux sécheresses les plus sévères, à condition d’être plantée dans un sol sableux. En effet, les sols argileux ne permettent pas aux racines de pénétrer en profondeur en cas de sécheresse.

 

Un allié pour l’agriculteur

vetiver rootsSon système racinaire est extrêmement solide et fibreux. Ainsi :

  • il améliore la résistance des sols de 30 à 40 % environ,

  • il résiste aux inondations et aux incendies,

  • il arrête et contrôle l’érosion,

  • il remonte les minéraux et l’eau en surface,

  • il bloque la matière organique et favorise la développement de l’humus.

Pour résumé, il maintient l’humidité et fertilise les sols, d’où sont intérêt en agriculture

 

Le Vétiver est une plante stérile, cela signifie qu’il ne produit pas de semences. Il n’est donc pas invasif ni colonisateur. Il se plante sous forme de haie autour des champs.

L’autre intérêt est qu’il repousse les insectes. Il protège ainsi les cultures contre les ravageurs.

Les tiges du Vétiver peuvent être régulièrement coupées pour servir de paillage afin de préserver et nourrir le sol. Ou alors il peut faire office d’excellent fourrage pour le bétail.

 

Un moyen de lutte contre la pollution

Et comme si cela n’était pas suffisant, le Vétiver protègent l’environnement en retenant les substances polluantes à l’intérieur des haies. Les pesticides contenus dans les eaux d’écoulement par exemple sont ainsi filtrés.

haie vetiver


Leave a Reply