Rencontre avec le GIE des Femmes Productrices et Transformatrices de Nganda

  • 0
pastels

Rencontre avec le GIE des Femmes Productrices et Transformatrices de Nganda

Aïssatou Cissé, présidente du GIE des Femmes Productrices et Transformatrices de Nganda qui gère la chaîne de restaurants Les Délices Locaux nous raconte le parcours du GIE.

 

Nous sommes des jeunes femmes du monde rural au Sénégal et plus particulièrement de la région de Kaffrine, commune de Nganda. Notre association lutte contre l'exode rural et l'insécurité alimentaire. La première année nous avons cultivé 50 hectares de riz. Mais avec l'appréciation des villageois, nous en sommes maintenant à 250 hectares de riz et 50 hectares de maïs.


Avec une telle production, nous nous sommes demandées pourquoi nous ne transformions pas ce que nous produisions. De là est venu l'idée de transformer nos cultures. Ensuite, nous nous sommes dit qu'il ne fallait pas s'en tenir à la transformation et que nous devions aller jusqu'à la restauration. En plus, pour que les gens connaissent les produits locaux, il fallait les promouvoir à travers la restauration et les pousser à goûter ce que nous produisions localement.

 

Notre idée à été bien reçue et avec l'apui du FIDA (Fonds International de Développement Agricole) et du PAFA (Projet d'Appui aux Filières Agricoles), nous avons pu lancer à partir de 2012 plusieurs restaurants (Les Délices Locaux) qui marchent très bien aujourd'hui. Nous faisons également des prestations de traiteur et l'Administration elle-même fait partie de nos clients : nous intervenons au niveau des réunions, séminaires, etc. Cette activité est devenue rentable et nous sommes en mesure de financer notre développement.

 

Nous sommes actuellement présents dans 5 régions du Sénégal et nous avons pour ambition de couvrir les 14 régions du pays.


Leave a Reply