La Microfinance Ne Développera Pas l’Afrique

  • 0
microfinance_poissons

La Microfinance Ne Développera Pas l’Afrique

Le principal obstacle au développement économique des pays africains est le difficil accès au système bancaire par les populations majoritairement actives dans le secteur informel.

Du fait de taux d'intérêts trop élevés, des formalités administratives trop compliquées et de l'absence de garanties à offrir, les entrepreneurs africains doivent s'auto-financer ou emprunter auprès de leur communauté. D'ailleurs, des système de crédit anciens, tels que les tontines ou encore les caisses villageoises, ont démontré que les micro-crédits n'étaient pas suffisants.

Cependant, les acteurs internationnaux s'entêtent à croire que le micro-crédit est LA solution au développement économique des plus pauvres. Cependant, l'expérience d'AgrinAfrica nous a permis de comprendre que le niveau de crédit très faible couplé à des taux d'intérêts très élevés ne pouvait conduire au développement d'une activité suffisamment rentable pour sortir de la pauvreté.

En effet, une activité dans le secteur agricole demande généralement un investissement minimum d'1,5 millions de FCFA pour être viable et d'environ 5 millions pour être très rentable. Or, les prêts octroyés par les institutions de microfinance en Afrique Subsaharienne sont inférieurs à 700 000 FCFA.

Aussi, seule une activité de subsistance peut être soutenue par ce type de prêt. Quant aux intérêts, il peuvent représenter une charge difficile à assumer pour les bénéficiaires…

 

 

 

 


Leave a Reply

Commentaires récents